Urgences pédiatriques

La santé d’un enfant est parfois fragile et lors de son développement et de sa croissance, plusieurs pathologies et virus peuvent avoir des effets différents et des conséquences graves sur sa santé. Si votre enfant révèle des symptômes quelconques et prolongés, la consultation auprès de votre médecin pédiatre traitant est nécessaire.

Selon les cas, et plus encore dans les situations de chocs et d’urgences, vous devez absolument consulter, en vous rendant avec votre enfant aux urgences de l’hôpital le plus proche ou contacter un médecin de garde, de nuit, ou encore le SAMU 15 ou les Pompiers 18.

urgences_pediatriques

Les signes d’urgence sont les suivants :

  • l’obstruction des voies aériennes
  • la détresse respiratoire grave
  • la cyanose centrale
  • les signes de choc (mains froides ; temps de recoloration cutanée >3 secondes ; pouls faible et rapide)
  • le coma
  • les convulsions
  • les signes de déshydratation sévère chez un enfant atteint de diarrhée (léthargie, yeux enfoncés, pli cutané qui s’efface très lentement – présence de deux de ces trois signes).
  • Les enfants présentant des signes d’urgence nécessitent un traitement immédiat si l’on veut éviter leur décès.
  • Les signes de priorité caractérisent les enfants qui présentent un risque accru de décès. Ces enfants doivent être évalués sans retard inutile.

Sources : Soins hospitaliers pédiatriques, OMS, http://whqlibdoc.who.int/publications/2007/9789242546705_fre.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*
= 5 + 4